fbpx

Notre première expérience en tente de toit

17 Juil, 2020

Comments

Voyageurs assidus, nous sommes des adeptes du bivouac. Nous c’est Claire (31 ans) et Martial (34 ans) respectivement ancienne ingénieure aéronautique et nouvellement auto-entrepreneuse, et mécanicien. Pour nous, la vie est un grand voyage et nous aimons découvrir, expérimenter et profiter de l’instant.

Comment nous avons découvert la Hussarde ?

Nous avons découvert NaïtUp via les réseaux sociaux. Nous partons souvent en roadtrip avec notre 4×4, mais la solution de campement restait simple : une tente au sol. Cependant, au bout d’un mois de roadtrip entre la France et le Cercle Polaire arctique, notre dos nous a vite envoyé des signaux d’alerte !
Nous étions un peu sceptiques sur l’utilisation de la tente de toit, mais nous nous sommes lancés sur un week-end. Afin de tester le concept de la tente sur toit, nous avons opté pour la location, chez un partenaire de NaïtUp (que l’on peut retrouver directement dans la rubrique location).
Etant en Vendée, nous avons fait appel aux services de la Grande Ourse, à Mesquer, proche de Nantes (44). Nous étions censés partir avec notre 4×4, mais je me suis royalement plantée sur l’achat des barres de toit (pour ne pas faire la même erreur que moi consulter l’article cet article). Alors nous sommes partis avec notre deuxième voiture, qui a un gabarit de citadine, et pour laquelle nous avions déjà des barres adaptées.

Comment cela s’installe une tente Hussarde ?

Arrivés à La Grande Ourse, nous avons installé la tente de toit NaïtUp sur notre voiture. Nous avons opté pour la location du modèle Quatrö. Elle est faite pour accueillir 4 personnes…mais avec nos gabarits de joueurs de rugby, nous avons préféré opter pour l’espace. La tente pèse près de 85 kg toute équipée et nécessite 4 personnes pour la porter sur le toit. Une fois posée, 4 coups de visseuses suffisent pour la fixer de façon solide sur les barres de toit. En à peine 30 minutes, nous avions pris possession de notre nouvelle maison, explications de montage comprises !

Nous voilà partis !

Sous les conseils de La Grande Ourse, nous avons pris la route pour le Golfe du Morbihan, en Bretagne, à environ 1h de route du point de location. Nous avons rapidement trouvé un spot pour la nuit : dans une crique au calme, dans le village de Saint-Philibert. On en a profité pour faire le tour des environs, avec en particulier les impressionnants champs de monolithes de Carnac. Le soir venu, nous sommes retournés à notre emplacement trouvé plus tôt dans la journée. Nous avons profité d’être en Bretagne pour aller dîner dans une crêperie (évidemment !), qui se situait à seulement 800 m de notre spot. Notre soirée s’est terminée par un moment sur la plage pour admirer le coucher de soleil, profiter tout simplement du moment, sans téléphone, sans télévision…

Nous voyageons non pas pour échapper à la vie, mais pour que la vie ne nous échappe pas.

Notre nuit

En camping sauvage, nous sommes moins pressés par le temps. Nous ne regardons jamais notre montre et vivons en fonction du soleil (ce qui nous a posé problème quand nous étions en Norvège, en plein mois de juillet, alors qu’il n’y avait plus de nuit…).
A 22h, lorsque les oiseaux se sont arrêtés de chanter, nous étions au chaud dans notre tente. Nous avons été agréablement surpris par l’isolation du vent et du froid. Nous avions nos duvets 0°C et nous avons eu trop chaud ! La tente est très stable sur le toit de la voiture.
Nous avons dormi sereinement ! Nous avons fait un réveil naturel, en compagnie de nos amis les oiseaux et du soleil. La vue au réveil était toujours aussi sublime…de quoi bien commencer la journée !

Notre avis sur les différents points

Conduire avec une tente de toit

La conduite du véhicule ne change pas vraiment. On est bien sûr plus vigilants dans les virages ou lors du freinage. Mais la conduite reste la même.

Place dans la tente / confort

Nous avions choisi la tente Quatrö, pour 4 personnes, pour plus de confort. Avec nos 1,82 m et 1,95 m et nos gabarits de rugbywoman / man, c’était bien mieux ! 🙂 La tente est faite pour accueillir 2 adultes et 2 enfants au maximum. La limitation de poids sur les barres de toit se fait pour la conduite. A l’arrêt, la voiture et les barres peuvent encaisser bien plus de poids. Pas de panique ! L’espace intérieur est largement suffisant pour 2 adultes.
On a de quoi ranger nos affaires sur le côté. La montée/descente de la tente se fait très facilement via l’échelle. On peut tenir assis dans la tente, ce qui permet d’y rester pour profiter de la vue, sans pour autant se casser le dos (c’est du vécu en tente au sol).
Autre point très important, et que nous avons apprécié comparé à une tente classique : nous sommes isolés du sol, ce qui permet une très bonne isolation thermique….mais aussi une isolation contre les insectes de type fourmilière (oui…c’est aussi du vécu en tente au sol !).

Rapidité

Nous avons été agréablement surpris par le temps de montage/démontage. En 30 secondes c’était fait ! Pour les longs séjours, on peut facilement laisser ses oreillers et duvets à l’intérieur…ça fait moins de rangement à faire ! Dans la vidéo ci-dessous, le temps de montage est de 2 min…c’était notre première fois !

Contact avec les locaux

Une autre belle surprise : le contact avec les gens ! Les tentes au sol en camping sauvage suscitent souvent beaucoup de méfiance de la part des locaux. Le dimanche matin, de nombreux marcheurs et coureurs se sont arrêtés pour nous poser des questions et visiter la tente de toit. Ils étaient fascinés ! Cela fait plaisir de se sentir les bienvenus 🙂

Toilettes / Douche

Un point important qui refroidit beaucoup de monde. Pour les toilettes, nous avons trouvé un spot avec toilettes publiques à proximité. Et puis sinon, c’est la débrouille : un bar, un restaurant, des voisins… Pour la douche, il existe maintenant des douches chauffantes portatives. C’est aussi dans ce type de situation que l’on apprend à profiter d’un lac ou d’une rivière (avec savon naturel pour éviter la pollution). Ça ne vous tente pas ? Il y a toujours l’option camping pour avoir un peu de confort.

Verdict de notre essai de la Hussarde

Ce mode d’hébergement va devenir notre solution pour les roadtrips à venir. Nous avons déjà plusieurs projets, comme refaire le tour de l’Europe du Nord via les Pays Baltes, ou encore partir en Europe de l’Est, pour ensuite faire le tour de la Turquie. Ce logement alternatif offre tellement de possibilités !

Quelques mots sur l’entreprise NaitUp

 Depuis notre expérience, j’ai eu l’occasion de rencontrer Julie & Jérôme, présents au Salon Tourissima à Lille en janvier 2020, en même temps que mon entreprise Salmon Voyages. C’était avant tout une rencontre humaine et pleine de bonne humeur. Je ne peux que recommander l’entreprise NaïtUp, qui fait du made in France, et qui place l’humain avant tout !

A lire aussi

Comment choisir des barres de toit ?

Comment choisir des barres de toit ?

Les tentes de toit Hussarde vous font de l’œil mais une grande question vous taraude : quelles barres de toit choisir ? Entre les barres à 300 €, les barres courbes, les barres longitudinales et les barres transversales...Y a de quoi en perdre son latin. Pas de...

0 Comments

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest