Les bonnes pratiques du bivouac

14 Mar, 2022

Comments

Bonjour à tous,

Je vous présente dans ce nouvel article quelques conseils pour vos futures sorties en Hussarde.

Beaucoup d’entre vous les suivent et les connaissent sans doute déjà. Mais il nous importe de matérialiser les valeurs de notre communauté. Nos engagements nous incitent à promouvoir de bonnes pratiques dans le monde du camping. L’objectif est aussi de montrer que ce type de camping rime aussi avec respect de la nature et des autres.

1) Choisir un spot adéquat

Vous avez trouvé le spot de vos rêves ? N’oubliez pas de vérifier certains points. L’essentiel est de se rabattre sur la discrétion et le bon sens. Assurez-vous de ne pas être sur un terrain privé, renseignez-vous sur les interdictions locales. Pensez aussi à respecter la faune et à ne pas lui laisser de nourriture.

Essayez aussi de ne pas trop éparpiller votre installation et de ne pas être trop bruyant si d’autres personnes sont à proximité.

Si vous hésitez, vous pouvez vous tourner vers des applications comme Park4night, IOverlander ou encore toutes celles listées dans cet article.

Pour changer un peu des règles, voici ma définition du spot idéal : plutôt à l’abri du vent et sur un terrain plat, pas trop près d’un point d’eau pour ne pas avoir d’humidité et surtout avec une belle vue au réveil !

NaïtUp Tente de toit Duö vue sur merPhoto : Tiwal

2) Ne rien laisser derrière soi

C’est la devise des NaïtUpeurs : ne rien laisser sur le spot ! Si vous trouvez des déchets sur place, n’hésitez d’ailleurs pas à les ramasser. Je sais, il n’est jamais plaisant de passer derrière les autres. Cependant, vous vous offrez ainsi un séjour plus serein et faîtes un cadeau à la nature.

Quelques astuces pour réduire vos déchets. Tout d’abord les emballages réutilisables, comme les sacs L’Embeillage pour la nourriture, l’achat d’aliments en vrac y aidera aussi fortement. Côté hygiène, le savon biodégradable est là pour vous. De manière générale, nous vous conseillons tout simplement d’éviter tout objet non réutilisable (vaisselle, essuie-tout, lingettes…).

C’est là qu’intervient un des aspects les moins « glamour » du bivouac : les besoins. S’il n’y a pas de sanitaires à proximité, il sera nécessaire de creuser un trou ou d’avoir avec soi des toilettes sèches. Mettez tous le papier toilette dans un sac bien fermé que vous emporterez avec vous et dont vous vous débarrasserez le plus vite possible ou alors brûlez le avec votre réchaud à bois. Si vous souhaitez vous renseigner sur la thématique de l’hygiène en bivouac, je vous conseille également notre article.

Si cet aspect vous motive moins, je vous rassure tout de suite : pensez au Gamping ! Vous êtes accueilli chez des particuliers en échange d’une somme modique et pouvez utiliser la douche, les toilettes…

Cela peut être l’occasion de découvrir des lieux aussi beaux qu’uniques (au pied d’un ancien volcan par exemple). Pour vous donner une idée nous en avons listé quelques uns dans notre région sur ce lien.

Tente de toit NaïtUp QuatröPhoto : A way of Feeling Free

3) Veiller à sa sécurité et à celle des autres

Pensez surtout à vous et autres. Un feu de camp peut apporter beaucoup de convivialité à un bivouac, notamment lorsqu’il s’agit de faire griller des chamallows, mais il doit être fait avec bon sens et dans le respect de certaines règles.

N’en faites pas si vous êtes exposé à des vents forts ou si la végétation est trop sèche. Essayez de préférence de faire un feu hors-sol. Délimitez votre foyer, avec des pierres ou un anneau de métal, tout en ayant auparavant recouvert la zone de terre. Dégagez l’espace autour du foyer de toute végétation (brindilles etc.). Votre feu doit être uniquement réalisé avec du bois sec et mort. Gardez de l’eau à disposition et n’allumez pas de feu sous un arbre. Enfin, assurez-vous que votre feu soit bien éteint et ne dégage plus de chaleur et retirez toutes les traces de votre passage.

Enfin, prévoyez de quoi gérer les petits tracas qui pourraient survenir. Une trousse de premiers secours trouvera sa place dans votre panoplie. Celle-ci devrait contenir dans l’idéal du gel hydroalcoolique, afin de vous laver les mains avant de manger et après être allé aux toilettes. Pensez aussi à un répulsif antimoustique et un spray apaisant en cas de piqûres. L’aspi venin vous permettra aussi d’appliquer une succion indolore sur la piqûre (guêpe, frelons, taons…). Il retire une grande partie du venin et permet ainsi de limiter les risques de réactions histaminiques.

Mais assez pensé à la sécurité et aux restrictions, terminons cet article sur une note positive !

Tente de toit Hussarde Quatrö BivouacPhoto : TimeTo

4) Découvrir

Un voyage en Hussarde est l’occasion de s’en mettre plein les yeux. Laissez-vous surprendre au détour des chemins !

Chaque région recèle un important patrimoine culturel, historique, naturel. Voyager avec votre tente est un très bon moyen de découvrir ce type d’activités. Si jamais vous êtes de passage de par chez nous, je vous ai préparé un petit article avec des attractions à voir.

Le moment est aussi venu d’ébahir vos papilles ! Profitez-en pour découvrir des spécialités ou des plats préparés locaux. Un bon moyen de soutenir les producteurs de l’endroit où vous passez !

Par ailleurs, choisir une plateforme comme France Passion (attention, il faudra être autonome côté eau et toilettes) ou camping à la ferme permet de partir à la rencontre des producteurs, des agriculteurs, de découvrir un autre mode de vie. Une expérience enrichissante et didactique pour les petits et les grands !

Par ailleurs, connaissez-vous les Greeters ? Un Greeter, ou « hôte » en français, c’est tout de suite un peu mieux, est un bénévole qui propose aux touristes de faire découvrir gratuitement sa ville ou sa région. Visite authentique garantie. Vous tentez lors de votre prochain voyage en Hussarde ?

Tente de toit NaïtUp QuatröPhoto : Instants Suspendus

5) Et enfin, profiter !

Vous êtes là pour ça, après tout ! Laissez vos soucis chez vous et retrouvez l’essentiel, le plaisir d’être ensemble, en toute tranquillité.

Dépliez votre tente, votre table, préparez votre bon repas et savourez le retour de la liberté !

Tente de toit NaïtUp QuatröPhoto : John Stapels

J’espère que cet article vous a plu, comme toujours, n’hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions.

À très bientôt sur le blog de NaïtUp !

A lire aussi

Vos aventures autour du monde

Vos aventures autour du monde

Voyager loin, découvrir de nouveaux horizons en tente de toit...l’audace fait partie de nos valeurs et des vôtres ! Retour aujourd’hui sur les pays visités par les NaïtUpeurs, ambassadeurs ou non, avec des roadtrips récents. Nous aimons beaucoup voir les photos de nos...

Les actualités de la rentrée !

Les actualités de la rentrée !

La rentrée sera riche en actualités dans le monde de la tente de toit ! Envie d’évasion, de rencontrer d’autres voyageurs ou de voir les Hussarde ? Voici quelques rendez-vous à ne pas manquer ! Les salons Le Salon du Véhicule d’Aventure (SVA) revient du 16 au 18...

0 Comments

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest