fbpx

Préparez votre bivouac de printemps avec NaïtUp !

19 Mar, 2021

Comments

Le printemps est bientôt là et avec lui les beaux jours et des températures plus clémentes. C’est le moment idéal pour profiter de la nature. Aussi, laissez-nous vous aider à préparer votre bivouac !

Qu’emporter pour un bivouac de printemps ?

Tout d’abord, un duvet adapté à la saison que vous pourrez si besoin vous procurer dans les boutiques spécialisées. Comme dit l’adage : « en avril, ne te découvre pas d’un fil ! ». Vous pouvez ainsi emmener des chaufferettes pour parer à toutes les éventualités.

Pour cette raison, il est avantageux d’avoir un sous matelas dans votre tente. Celui-ci accroît votre confort en faisant office de petit sommier mais permet également d’évacuer la condensation sous la mousse de matelas en cas de baisse des températures. Si vous envisagez l’achat d’une Hussarde, vous pouvez choisir cette option au moment de passer commande. Un autre accessoire adéquat pour votre tente est l’auvent, qui assurera votre protection en cas d’averse subite ! Le volet arrière vous abritera également de l’ensoleillement. Ces deux accessoires peuvent être intégrés à votre Hussarde (sur les modèles Quatrö et Family uniquement) de la même manière que le sous matelas.

Auvent sur tente Hussarde

Petit auvent tente Quatrö/Family

L’arrivée des beaux jours signifie aussi le retour…des moustiques ! Vous avez sans doute déjà eu affaire à ces derniers si vous avez l’habitude des excursions. Nous conseillons ainsi d’emporter du répulsif antimoustique. Étaler un baume à la citronnelle sur votre peau passera aux nuisibles l’envie d’aller vous taquiner de trop près. Du gel apaisant vous soulagera enfin si vous êtes piqué.

Recommandation habituelle mais essentielle : une trousse de secours. Celle-ci devrait contenir dans l’idéal du gel hydroalcoolique, afin de vous laver les mains avant de manger et après être allé aux toilettes. Si besoin, emportez vos produits d’hygiène respectueux de l’environnement, un savon solide et biodégradable par exemple (rendez-vous sur notre article sur l’hygiène en camping sauvage pour plus de conseils à ce sujet). Pour finir, vous pouvez ajouter de l’arnica, du désinfectant et du paracétamol.

Mais l’objectif d’un bivouac est avant tout de passer un moment agréable. Prévoyez pour cela de quoi vous occuper en soirée. Nous devons encore malheureusement respecter le couvre-feu pour l’instant, ce qui implique d’avoir regagné votre tente à 18 heures. Cela ne doit cependant pas vous restreindre, puisqu’il reste possible de partir en excursion.

Nombreuses sont les manières de passer un agréable moment de cocooning sous le ciel étoilé. Laissez-vous guider par vos affinités : un bon livre pour vous évader, bercé par les bruits de la nature autour de vous ou des jeux si vous êtes plusieurs. Cela peut sembler évident, mais mieux vaut vous concerter à l’avance avec les membres de l’expédition. Vous éviterez ainsi que l’un d’eux ne s’ennuie, se sente laissé à l’écart ou contraint par une activité qu’il n’apprécie pas.

Tente de toit sous les étoiles

Rêvez sous les étoiles (Photo : Ben Becker)

Enfin, après l’effort le réconfort ! N’oubliez donc pas votre réchaud et vos ustensiles de cuisine pour concocter votre recette préférée.

Où aller ?

Les routes de France recèlent de nombreux trésors qu’il nous serait impossible de lister en une seule publication. Puisque nos Hussarde sont caractérisées par leur production locale, voici quelques lieux de notre région.

Peut-être avez-vous vu passer sur nos réseaux sociaux ou notre chaîne YouTube notre vidéo au Pont-de-Montvert en Lozère (par ici si vous souhaitez la voir !). Il s’agit d’un lieu que nous vous recommandons volontiers. Ce village est traversé par le Tarn qui vous offre de nombreuses piscines naturelles si vous souhaitez tenter votre premier bain de l’année. Les maisons de granit offrent au lieu tout son charme. De nombreux chemins de randonnée sont également accessibles. Vous pouvez par exemple tenter le sentier des crêtes du Mont Lozère. Vous y traverserez un itinéraire de montagne, y verrez des troupeaux, jusqu’à arriver au sommet de Finiels et bénéficier d’une vue panoramique sans égal ! Cet itinéraire de deux heures peut convenir à tous les randonneurs. Savez-vous que la Lozère est le département le moins peuplé de France ? C’est l’occasion de prendre un grand bol de tranquillité.

Vue du Pont-de-Montvert

Vue du Pont-de-Montvert

Et enfin, nous ne résistons pas à l’envie de mettre en avant un peu de patrimoine Alésien ! Connaissez-vous la colline de l’ermitage ? Vous y trouverez un sanctuaire et une chapelle, les restes d’un ancien oppidum romain et bénéficierez là aussi d’une vue imprenable sur la ville. Venir à Alès, c’est se trouver dans les Cévennes et donc de bénéficier de toutes les opportunités qui se présentent à vous. Uzès, la Bambouseraie, le Train à vapeur des Cévennes… voici quelques exemples de lieux et d’attractions parmi d’autres. Des sites internet dédiés vous permettront de vous renseigner et de préparer au mieux votre bivouac ! Vous pouvez également visiter le parc national des Cévennes mais, attention !, il faudra bivouaquer ailleurs si vous êtes motorisé. Le stationnement nocturne des abris mobiles n’est possible dans cette zone que sur les aires de stationnement situées en aire d’adhésion.

Ceci nous amène à nos prochaines questions : mais où laisser ma voiture et ma Hussarde ? Et où dormir ? Pensez tout d’abord à vous renseigner et à obtenir l’accord du propriétaire si vous abordez un endroit qui vous semble privé et renseignez-vous également sur la législation de la ville où vous vous arrêtez.

Voici quelques astuces utilisées par la communauté pour trouver des spots. Tout d’abord l’application/le site Park4night qui, comme son nom l’indique, recense des emplacements où vous pouvez vous installer pour la nuit, il vous suffit de renseigner la zone géographique où vous êtes de passage.  Il est également possible de parcourir la zone à l’avance sur Google Maps. Vous pouvez également vous renseigner sur la localisation des aires de camping où vous pourrez utiliser un emplacement.

Voilà, nous espérons que vous aurez apprécié ces quelques conseils et éventuellement vous avoir donné des idées de lieux à découvrir. Comme toujours, nous lisons vos retours avec plaisir alors n’hésitez pas à partager avec nous vos spots favoris ainsi que vos indispensables de bivouac. De même, si vous constatez une erreur ou un oubli, signalez-le nous. N’hésitez également pas à partager cet article s’il vous a plu !

À très bientôt sur le blog de NaïtUp !

A lire aussi

Comment trouver des spots de bivouac ?

Comment trouver des spots de bivouac ?

Une vue imprenable, la tranquillité… Nous rêvons tous de trouver le spot idéal pour notre bivouac. Il nous tient à cœur de rappeler que l’évasion ne doit pas primer sur le respect de l’environnement et des propriétés privées. Vous trouverez ainsi dans cet article nos...

Annonce importante : augmentation des tarifs

Annonce importante : augmentation des tarifs

Contraints par le contexte actuel d’inflation des prix des matières premières, nous devons augmenter temporairement les tarifs de nos tentes. Cette décision est motivée par une volonté de préserver notre activité face à des contraintes extérieures qui nous dépassent....

Toujours propre, même en camping sauvage !

Toujours propre, même en camping sauvage !

"Comment chier dans les bois, pour une approche environnementale d’un art perdu". Voici le titre du best-seller international de Kathleen Meyer consacré à la problématique des déchets naturels en bivouac. Si vous envisagez de partir à l’aventure, la question de...

0 Comments

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest