fbpx

Où puis-je m’installer avec ma Hussarde ?

28 Sep, 2021

Comments

Où puis-je dormir avec ma Hussarde ? Est-ce du camping sauvage ? Que dit la législation ? On vous rassure d’entrée, la grande majorité des NaïtUpeurs ont des expériences positives et sereines. Il en sera sans doute de même pour vous !

Mais voici néanmoins quelques explications à la lumière de notre expérience.

Définitions

Commençons par des termes que l’on retrouve souvent.

-Un bivouac consiste à s’installer avec un campement sommaire, le plus souvent avec une tente légère ou à la belle étoile, pour une seule nuit.

-Le camping sauvage est un arrêt prolongé, le plus souvent avec son véhicule et du matériel.

La législation ne fait cependant aucune distinction entre les deux. Les réglementations locales pratiquent parfois, de leur côté, cette distinction. Elles définissent parfois le bivouac comme étant pratiqué par des randonneurs, alpinistes, à pieds et n’ayant d’autre choix que de s’installer brièvement dans la nature. C’est par exemple le cas dans le parc national des Cévennes où seul ce type de bivouac est autorisé dans la zone cœur. Les personnes motorisées devront rester sur les aires de stationnement.

En se basant sur ces définitions, la tente Hussarde se situe entre les deux. Si vous ouvrez votre tente au coucher du soleil et que vous partez le matin, alors vous adoptez le comportement du bivouac. Toute la nuance tient dans l’heure à laquelle vous ouvrez et vous fermez votre tente.

Tente Hussarde Duö NaïtUp

Est-ce ou pas du bivouac si c’est au soleil de minuit ? (Photo : Paul Ogier)

Voyons maintenant ce que disent les textes de loi.

Et la législation ?

La démocratisation des tentes de toit étant relativement récente, il n’existe pas de législation spécifique à ces dernières. Cependant, il reste possible de s’appuyer sur certains textes.

Ainsi d’après larticle R111-32 du Code de l’Urbanisme : « le camping est librement pratiqué, hors de l’emprise des voies publiques et des routes, avec l’autorisation de celui qui a l’usage du sol, sous réserve, le cas échéant, de l’opposition du propriétaire ».

Comme vous le voyez, il n’existe au niveau légal aucune notion de camping sauvage ou de bivouac. Le point à retenir est donc vous installer si aucune interdiction ne le précise. Il est donc important de vous renseigner en amont et d’avoir l’autorisation du propriétaire du terrain si besoin.

Cependant, il faudra composer avec certaines contraintes. Selon l’article R111-33, le camping sauvage est interdit :

• Sur les routes et les voies publiques,
• dans les sites classés, inscrits ou protégés,
• à moins de 500m d’un monument historique classé ou inscrit,
• dans les réserves naturelles,
• sur les rivages de la mer,
• à moins de 200m d’un point d’eau utilisé pour la consommation,
• et lorsqu’un affichage municipal le mentionne.

Ce qui signifie que vous ne pourrez donc pas vous y installer. Des interdictions locales peuvent également apparaître  :

• par le plan local d’urbanisme (PLU), ou par le document d’urbanisme en tenant lieu ;
• par arrêté du maire.

Par ailleurs, comme une voiture avec une Hussarde n’est ni un van ni un camping car, vous rencontrerez moins de restrictions de stationnement, notamment sur les parkings.

On lit parfois que le stationnement ne serait pas considéré comme du camping s’il n’y a pas d’emprise au sol et que les utilisateurs de tentes TriUp/Quatrö/Family seraient pénalisés à cause du plancher basculant. Cette distinction n’est pas appliquée en pratique. Si vous êtes contrôlé, la question sera de savoir si vous avez le droit de dormir là ou non. Le fait que votre plancher ne dépasse pas, ou l’absence d’installation au sol, n’y changeront rien.

Les parcs nationaux demandent de s’adapter à une réglementation spécifique, vous les trouverez sur ce lien. .

Si vous voyagez hors de la France, voici un site où vous pourrez pendre connaissance des différentes législations en Europe.

Tente de toit NaïtUp Duö

Photo : François Guillermet

 

Faire preuve de bon sens

En l’absence d’une législation spécifique aux tentes de toit, mieux vaut donc se rabattre sur le bon sens et une conduite appropriée et responsable. Sur un terrain privé, il faut avoir l’autorisation du propriétaire et dans le doute rester discret. De même, il est important de rester vigilant et attentif aux interdictions et réglementations locales. Cependant, on vous rassure tout de suite, les contrôles sont rares en dehors des zones protégées.

Par expérience, on vous laissera en général tranquille du moment que vous êtes discret. Si la maréchaussée passe et décide de vous interpeller, on vous demandera le plus souvent de partir plutôt que de vous adresser directement une contravention. Si vous souhaitez négocier, argumenter, nous vous conseillons de le faire avec calme et sans envenimer la situation.

Cependant, une certaine intransigeance peut-être pratiquée dans certains lieux en période d’affluence. Nous vous conseillons ainsi de bien regarder les panneaux et les interdictions sur place. Dans le doute, le groupe Facebook NaïtUp Family vous permettra d’obtenir des retours.

Enfin, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des personnes autour de vous. Si l’on voit que vous êtes respectueux et soucieux de bien faire, votre initiative n’en sera que plus appréciée !

Le petit plus : la communication

Nous vous conseillons ainsi d’échanger au maximum avec les personnes sur place. Premièrement les mairies : cela vous permettra de connaître à la fois les interdits locaux mais aussi d’obtenir des suggestions auxquelles vous n’avez peut-être pas pensé.

Je vous oriente également vers ce vlog de Jeff Bloyet et Audrey Girard sur leur page Facebook Feeling Free concernant leur expérience du bivouac en Corse. Ils y recommandent de préférer l’intérieur des terres au littoral et relatent des échanges positifs et constructifs avec les locaux concernant leur recherche. C’est également le cas du photographe Benjamin Becker.

Celui-ci explique ainsi :

« Nous n’empruntons pas les chemins non autorisés, nous prenons le temps de discuter avec les agriculteurs avant de nous installer pour la nuit dans un champ. »

Tente Hussarde family NaïtUp

Photo : Benjamin Becker

Enfin, voici quelques astuces et dispositifs pour trouver des spots

Comment trouver des spots

Voici différentes plateformes et solutions que vous pouvez utiliser. Pour plus d’informations sur chacune d’entre elles, nous vous recommandons l’article concerné.

Park4Night : une plateforme qui permet de trouver différents types de spots en fonction de votre localisation et d’avoir avis aux accès des utilisateurs. Petit bémol : les utilisateurs ont parfois tendance à surcharger certains spots.

Spot on Travel : Cette application vous permettra de découvrir des spots et des itinéraires dans l’Hexagone.

Le Camping Sauvage : Un autre site vous permettant de trouver des spots en pleine nature et chez l’habitant.

Camping : certes, ce n’est pas du baroud en pleine nature, mais cela permet quand même de profiter de nombreux endroits et vues très sympathiques. Si vous passez dans le Gard, vous pouvez consulter cet article pour découvrir de chouettes campings recommandés par l’équipe.

Gamping : des particuliers qui vous accueillent dans leur jardin ou propriété contre une somme modique. Cette solution vous permet d’avoir accès à des infrastructures sanitaires. Vous trouverez des propositions de Gamping depuis les sites suivants : HomeCamper, CampSpace, Camping d’Hôtes.

Camping à la ferme : notamment avec la plateforme Bienvenue à la Ferme.

Google en street view et au hasard des petits chemins, dans le respect bien sûr des règles déjà mentionnées.

Tente Hussarde Quatrö NaïtUp

Le camping : un bon moyen pour profiter de la plage ! Photo : Christophe Barde

Nous espérons que cet article vous a plu. N’hésitez pas à le partager autour de vous où à nous signaler si vous pensez que j’ai fait une erreur. Comme d’habitude, nous sommes attentifs aux retours d’expérience de nos utilisateurs.

À très bientôt sur le blog de NaïtUp !

A lire aussi

Les applications et les comptes outdoor à suivre !

Les applications et les comptes outdoor à suivre !

Le web regorge de ressources pour accompagner ces aventures en Hussarde, vanlife ou outdoor. Dans cet article, nous partageons des applications que nous trouvons utiles ou des comptes que nous apprécions. Nous espérons que vous apprécierez ce voyage et y trouverez des...

0 Comments

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *